Saisir un ou plusieurs mots de recherche pour accéder aux données

Découvrez nos dernières actualités


L’Institut Rhodanien, le nouveau pôle de compétence et d’expertise technique des Vignobles de la Vallée du Rhône

 


L’Institut Rhodanien, qu'est ce que c'est :

 

En Mars 2021, l’Institut Rhodanien a pris la forme d’une société par actions simplifiée (SAS) avec une gouvernance resserrée autour de trois structures historiques principales :

·      Inter Rhône (Interprofession fondée en 1955) 

·   Le Syndicat Général des Côtes du Rhôn(Organisme de défense et de gestion des vins d’AOC Côtes du Rhône et Côtes du Rhône Villages, créé en 1929)

·     L’IFV : Institut Français de la Vigne et du Vin (Institut national de recherche et d’innovation au service de la filière vitivinicole)

 

 

Gouvernance et pilotage :


Le Conseil d’administration se compose de 10 membres, au prorata de la répartition du capital des associés.


 



Missions et objectifs :

 

La SAS Institut Rhodanien a pour ambition de bâtir une stratégie technique « vigne et vin » ambitieuse au service des AOC de la Vallée du Rhône.

L’Institut Rhodanien, véritable pôle de recherche appliquée, œuvre également à la mise en œuvre de projets d’envergure plurirégionale voire nationale.

Pour l’ensemble des programmes, l’Institut s’appuie sur des partenaires historiques tels que les Chambres d'Agriculture, les laboratoires d'œnologie, l'Université du Vin ou le lycée viticole d'Orange.


Les objectifs :


Plus concrètement, cette structure unique se fixe pour objectifs  :

  • D’être une structure leader en Vallée du Rhône
  • De construire le pôle de compétence et d’expertise au bénéfice des opérateurs de la Vallée du Rhône et ainsi de conduire toutes activités d’expertise, de conseil et d’analyse au profit des organisations professionnelles et des entreprises viticoles de la Vallée du Rhône
  • De réaliser des travaux d’analyse technico-économique et environnementale et des études prospectives
  • D'élaborer et piloter le programme de R&D de la filière et de l’interprofession, de conduire et coordonner les actions d’expérimentation et de recherche viticoles et œnologiques, de promouvoir et encourager l’innovation technique
  • De fédérer les acteurs de la Vallée du Rhône (techniques et R&D) autour des projets de filière
  • De développer des partenariats scientifiques et techniques
  • D’assurer la communication et le transfert pour accompagner la transition des pratiques dans les territoires
  • D’assurer la formation technique et professionnelle des opérateurs de la Vallée du Rhône 

 

Cette organisation permet la réalisation de prestations de service pour des tiers et déploie sa capacité à devenir une structure d’accueil, à la manière d’un incubateur d’entreprises.

 

Les enjeux :


·        Poursuivre et encourager la transition écologique dans le vignoble de la Vallée du Rhône

·        Soutenir et accompagner les vignobles de la Vallée du Rhône face au changement climatique

·        Accompagner la réduction des intrants dans les vins

·        Construire un plan de diversification des vins blancs et des vins rosés

·        Maintenir le potentiel de production

·        Déployer des outils et services à destination des adhérents

·        Fédérer une dynamique d’échanges et de communication

 

 

Moyens :


Des moyens humains, techniques et financiers sont mis en commun par les trois principaux organismes :

·    1 équipe pluridisciplinaire de 15 personnes mises à disposition par Inter-Rhône, l’IFV et le Syndicat Général des Vignerons des Côtes du Rhône 

·        Un budget technique d’1 million d’euros

·      10 projets de recherche co-financés au niveau régional ou national

·        Un vignoble expérimental situé à Châteauneuf-de-Gadagne (84)

·        550 m² de cave expérimentale (150 cuves pour des vinifications en petits volumes)

·    2 chambres froides (une positive, une négative), et une enceinte climatique thermo-régulable avec hygrométrie réglable, pilotée à distance

·     Un laboratoire de microbiologie avec cytomètre en flux, électrophorèse capillaire couplée à un thermocycleur PCR, diluteur ensemenceur automatique, microscope équipé contraste de phase, fluorescence et station d’imagerie         

          ·         Une salle de dégustation équipée de 33 postes e informatisée

·        Un jury expert composé de 25 personnes

·        Des analyseurs pour contrôler matières sèches, gaz du vin, couleur, turbidité…