Saisir un ou plusieurs mots de recherche pour accéder aux données

Découvrez nos dernières actualités

Quel process pour un vin blanc frais et fruité 18 mois après mise ?

Modifié le 07/07/2022

Présentation des résultats des profils sensoriels de 3 cépages vinifiés selon 3 process différents et dégustés 3 mois, 12 mois et 18 mois après leur conditionnement.

Quel process pour un vin blanc frais et fruité 18 mois après mise ?

Afin de mesurer l’impact du process sur le profil sensoriel du vin et sa conservation, 3 cépages blancs rhodaniens ont été vinifiés en croisant différents facteurs comme le niveau de débourbage, la température de fermentation et le type de levure sèche active. 

A partir d’une même matrice et d’une même date de récolte, ce sont des vins différents qui ont été produits grâce à ces différences de process. 




Ces vins ont été dégustés 3 mois, 12 mois et 18 mois après leur mise en bouteilles par un jury expert spécifiquement entraîné. 


Au stade 18 mois après mise, pour le cépage Viognier, le vin jugé le plus aromatique, le plus fruité et le mieux équilibré est celui vinifié selon le process : débourbage faible, levure révélatrice de thiols, fermentation à 16°C et collage. 


Pour le cépage Grenache blanc, la modalité la plus appréciée est celle vinifiée après un fort débourbage, une levure révélatrice d’arômes fruités et une température de fermentation de 15°C. 


Enfin, pour l’assemblage Grenache blanc et Clairette, la modalité la plus fruitée, la mieux équilibrée et la plus appréciée est faiblement débourbée, avec une levure révélatrice de thiols et une température de fermentation de 16°C. 


Découvrez les profils sensoriels des vins ici.