Accueil

Actualités

280x170_15627603637056png
VISION DE VIGNES 2020 Etude végétation au 30 juin 2020

1 - SITUATION GENERALE DU VIGNOBLE DES CÔTES DU RHÔNE MÉRIDIONALES

Au 30 Juin, le stade fermeture de la grappe est quasiment atteint sur la majorité des parcelles.

Le débourrement a été très précoce, vers le 10/15 mars, avec presque 10 jours d’avance par rapport à 2019.

Cette avance était toujours présente au moment de la floraison, qui s’est passée dans de bonnes conditions, vers le 15 mai.   

Aujourd’hui, la phénologie est toujours en avance de 10 jours par rapport à 2019. Ce millésime 2020 se rapproche de 2015 et 2018 en termes de précocité. Sur la base de ces éléments, les premières vendanges peuvent s’envisager dès fin août dans les secteurs les plus précoces et début septembre pour les autres.

Les épisodes de gelée blanche des 25 à 26 mars et de grêle du 29 mai ont fait des dégâts importants dans les parcelles et ont provoqué un ralentissement de la croissance des vignes touchées.

Le vignoble est sain, même si les pluies de ce printemps, ainsi que les températures élevées, ont conduit à une pression moyenne vis-à-vis du mildiou, présent principalement sur feuilles et maîtrisé dans la majorité des cas.  

On note une belle sortie de raisins avec des baies de taille importante, excepté sur les vignes touchées par le gel et la grêle.

Les grenaches ont été cette année peu affectés par la coulure, qui n’aura a priori que peu d’incidence sur la récolte. On note aussi, dans certains cas, un peu de millerandage.

Le manque d’eau commence à se faire sentir en ce début d’été et pourrait avoir une incidence sur la végétation.

Source : Service Technique Inter Rhône

 

2 - SITUATION GENERALE DU VIGNOBLE DES CÔTES DU RHÔNE SEPTENTRIONALES

L’hiver 2019-2020 a été très sec. Malgré des pluies assez abondantes cet automne, le déficit hydrique enregistré est important. Les températures hivernales ont oscillé au-dessus et au-dessous des normales de saison. Cependant, elles se sont retrouvées plus hautes que les températures décennales depuis mi-janvier. Ces températures ont induit un débourrement précoce. Suite à cela, la vitesse de croissance de la vigne est restée importante pendant tout le printemps. Les précipitations sur cette période ont été faibles (aucune pluies enregistrées entre mi-mars et mi-avril). La floraison s’est déroulée dans de bonnes conditions autour du 22 mai soit 2 semaines d’avance par rapport à l’année dernière.

Au niveau des maladies cryptogamiques, le vignoble est globalement sain. Les conditions climatiques du début de saison (peu de pluies) n’ont pas été favorables à un développement important du Mildiou. L’Oïdium est, quant à lui, plus virulent. En effet, de nombreux symptômes ont été observés sur parcelles sensibles et à historiques. Les symptômes qui étaient uniquement visibles sur feuilles le sont maintenant sur grappes également. La présence de taches de Black Rot sur feuilles est généralisée au vignoble (système conventionnel comme biologique) mais l’attaque n’est pas significative.

Source : Zoom Viti Côtes du Rhône Nord

Telecharger VISION DE VIGNES N1 AU 30062020

 

[En savoir plus]