Accueil

Actualités

280x170_15627603637056png
VISION DE VIGNES 2019 Etude maturite au 26 Septembre 2019

SITUATION GENERALE DU VIGNOBLE DES CÔTES DU RHÔNE MÉRIDIONALES

Ce prélèvement est le septième et dernier de la campagne.

 

Ces sept semaines de prélèvements nous ont permis de caractériser la maturité de toutes les parcelles du réseau.

De nombreuses parcelles ont été vendangées. Les moyennes observées sur les différents secteurs ne sont donc pas significatives.

Les conditions climatiques exceptionnelles de ce millésime 2019 ont permis de récolter des raisins très sains.

Les premières cuvées dégustées présentent un bon potentiel.

Rendez-vous en novembre prochain pour un bilan complet du millésime.

Source : Service Technique Inter Rhône

Telecharger VISION DE VIGNE N°8 du 26 septembre 2019

 

[En savoir plus]

SITUATION GENERALE DU VIGNOBLE DES CÔTES DU RHÔNE SEPTENTRIONALES

Sixième et dernier prélèvement maturité.

La majorité du vignoble est vendangé, il ne reste que les dernières parcelles tardives et le secteur nord.

Les prélèvements ont été réalisés le lundi 23 septembre, sur l’ensemble du réseau, avec la participation technique et financière d’Inter-Rhône, des Syndicats d’appellations et de la Chambre d’Agriculture de la Drôme. L’analyse et les commentaires sont rédigés par Margot Huët de la Chambre d’Agriculture de la Drôme.

 L’Indice de Maturité, présent dans le zoom, est calculé selon la formule suivante :

IM = Taux de sucres des baies (g/L) / Acidité totale (g/L H2SO4)

Des valeurs de référence pour cet indice sont : 25-35 pour les effervescents ; 50-60 pour des vins rouges de Syrah et 50-70 pour des vins blancs de Marsanne.

 Dans les graphiques suivants, les résultats du millésime 2019 sont représentés par des ronds rouges et sont comparés avec les différents millésimes depuis 2013.

 La majorité du vignoble est désormais vendangée. Il ne reste que les parcelles tardives, c’est-à-dire, le secteur Nord et des parcelles des hauteurs et plateaux. Sur ces parcelles l’évolution de la maturité technologique est lente pour cette semaine. Les pluies de ce week-end n’ont pas trop impacté la composition des baies.  Attention, la vendange devient de plus en plus fragile et dans le cas de l’arrivée d’une pluie importante cela pourrait entraîner une dilution des baies et une dégradation de l’état sanitaire de la vendange.

Source : Chambre d'Agriculture de la Drôme

Telecharger VISION DE VIGNE N°8 du 26 septembre 2019