Accueil

Actualités

280x170_13082383396593
Situation du vignoble au 14 juin 2011

Situation météorologique

Les données météorologiques présentées dans le  tableau N°1 sont issues des stations d'Orange et de Carpentras.

Depuis le dernier bulletin, paru fin avril, le déficit hydrique s'est creusé. Les hauteurs de pluies relevées sur la station d'Orange ne sont que de 15 mm en avril et 4 mm en mai, ce qui correspond respectivement et seulement à 23 % et 5% de la valeur normale.

Depuis le début du millésime les hauteurs de pluies cumulées atteignent 385 mm contre 517 mm habituellement, soit un manque de 25 % environ.

Dans le même temps, les températures moyennes relevées sur la station d'Orange sont supérieures de +0,7°C depuis le début du millésime. Les mois d'avril et mai ont été particulièrement chauds avec en moyenne +3,6°C par rapport à la normale en avril et +2,5°C en mai où il fait près de 33°C le 25. Le nombre de jours très chauds (T°C>=30°C) est de 1 en avril et de 6 en mai contre 0 habituellement. C'est du 20 au 26 mai qu'il fait le plus chaud.

Depuis, la 1ère semaine de juin a été fortement arrosée. Les hauteurs d'eau varient de 40 à 60 mm selon les secteurs ; ces précipitations arrivent à point nommé. 

En conséquence, ces conditions estivales sont très favorables à la croissance végétative. Le feuillage est abondant et en bon état.

Au niveau sanitaire, la pression des maladies est croissante. Les dernières pluies ont provoqué des contaminations mildiou variables selon l'intensité de la pluviométrie. La modélisation fait état d'un risque croissant. Pour l'oïdium, la pression est moyenne à ce jour mais il est important de rester à l'écoute des avertissements agricoles car les grappes sont hautement sensibles jusqu'à fermeture.

Enfin, La durée d'insolation sur la période est très nettement excédentaire avec +80 heures en avril et +64 heures en mai. Le mistral est également omniprésent et accentue la demande en eau de l'atmosphère. L'évapotranspiration est importante.   

 

[En savoir plus]

Situation phénologique

Les dernières observations au vignoble font état d'une avance d'environ 18 à 25 jours sur 2010. Cette avance, déjà constatée fin avril s'est maintenue voire même un peu accentuée au vue des conditions climatiques.

Le millésime le plus ressemblant en terme de précocité est 2007.

La floraison n'a pas été très étalée et s'est déroulée dans de bonnes conditions. Les premières fleurs ont été observées dans la première semaine de mai. La coulure n'est pas significative sur grenache.

Le stade le plus fréquemment observé aujourd'hui est pré-fermeture. Nous confirmons le peu d'écart entre les secteurs tardifs et les secteurs précoces.

Telecharger VISION DE VIGNES n°2 du 14 juin 2011 au format PDF

[Refermer]