Accueil

Actualités

280x170_13148786758989
Sélection de levures avec les outils génétiques modernes

Depuis l'arrivée du sud-africain Saakie Pretorius comme directeur de l'AWRI, les recherches sur les levures et notamment les OGM se sont intensifiées. Le résultat le plus impressionnant : obtention d'une souche OGM  permettant  une   réduction de la teneur en alcool finale obtenue de 2,5 degrés (12,5 au lieu de 15 mais attention, comme sur des travaux déjà réalisés à l'INRA, la levure produit à la place une grande quantité de glycérol). A noter que l'industrie australienne se refuse pour l'instant l'utilisation des OGM, mais s'en sert comme outils de compréhension des mécanismes.  Leur idée est de sélectionner ensuite par croisements classiques des souches  aux propriétés identiques, avec l'aide de l'identification des gènes impliqués. Une des plus importantes  plateformes en génomique est d'ailleurs installée sur le même campus que l'AWRI. Autres travaux dans cette spécialité : obtention par croisement dirigé (breeding) de 2 souches de levures produisant très peu d'H2S,  séquençage du génome de 5 levures commerciales en vue de son utilisation comme outil d'aide à la sélection, de suivi de performances,... et augmentation de l'expression de 2 gènes nouvellement identifiés pour leur rôle dans la production d'arômes type « thiols », importants pour le Sauvignon mais aussi pour les vins rosés. 

Télécharger la liste des articles correspondants

[En savoir plus]